Séjour en dehors de l’Europe : doit-on assurer son véhicule ?

Avant de partir à l’étranger, il est impératif de vérifier que la destination est couverte par son contrat d’assurance auto. Dans les pays ne figurant pas au dos de la carte verte, la souscription d’une assurance temporaire ou auprès d’un assureur local s’avère nécessaire pour bénéficier d’une couverture.

L’assurance temporaire internationale

Il s’agit d’une assurance de courte durée qui permet à l’assuré d’être protégé pendant son séjour dans le pays de destination. Ainsi, la durée de couverture ne doit pas dépasser les 90 jours. Cette solution est possible pour les conducteurs possédant un permis valide de plus de deux ans et ayant au moins 21 ans. L’assurance temporaire propose des garanties semblables à une assurance au tiers incluant tous les dommages causés à une tierce personne durant le séjour. Et en principe, elle fait bénéficier d’une protection juridique en cas de litige. Il est désormais facile de s’informer et de comparer pour une obtention d’une assurance temporaire en ligne. Certains assureurs offrent des garanties supplémentaires, notamment la protection du conducteur et de son véhicule en cas d’accident, l’assistance et le dépannage.

Les conditions de souscription à une assurance auto internationale

Avec des procédures plus simples que les formules classiques, la souscription d’une assurance temporaire est conditionnée par des critères cités précédemment : conducteur âgé de plus de 21 ans et disposant d’un permis de conduire valide depuis au moins deux ans. La période minimale de souscription est de 3 jours et la durée maximale est limitée à 90 jours. Il est possible de renouveler le contrat plusieurs fois. L’assurance temporaire ne couvre donc pas le voyage à l’étranger de moins de trois jours, pareillement pour les dommages en cas d’accident responsable. Les dossiers à fournir comprennent une copie respective de la carte grise, du permis de conduire valide, et du dernier relevé d’information.

Pour un séjour de plus de 6 mois

En cas de non-renouvellement de l’assurance temporaire, le mieux est d’adhérer à une assurance auto du pays de destination. Pour cela, il est judicieux de s’informer auprès de l’ambassade pour les obligations légales en vigueur en matière d’assurance auto. Des sanctions sévères pourraient être prises à votre encontre, accompagnées de paiement d’amende, d’un séjour en prison, voire d’une expulsion du pays. Par exemple, aux États-Unis, la garantie responsabilité civile représente le minimum légal, mais un permis de conduire international est nécessaire pour pouvoir souscrire une assurance sur place. En Chine, la souscription d’une assurance présentant une garantie équivalente à la responsabilité civile s’avère également utile.

Guide complet des types de contrat d’assurance
Voiture sans permis : peut-on souscrire à une assurance temporaire ?