Comment éviter les taxes anglaises en assemblant soi-même sa Lotus Seven ?

Publié le : 01 juin 20213 mins de lecture

La Lotus Seven est une voiture de collection. Elle est de type sport et elle dispose de deux places. C’est un véhicule britannique qui a été commercialisé pour la première fois en 1957. Il est possible d’en acheter une, mais les taxes anglaises peuvent être très chères. Cependant, il y a une solution pour les éviter. Il s’agit de la méthode de Patrick McGooham dans la série Le Prisonnier.

La Lotus Seven

La Lotus Seven est une œuvre de Colin Chapman en 1957. À cette époque, il n’y avait que quatre séries proposées par le constructeur. Néanmoins, il est toujours possible d’en obtenir une, car la production et la distribution ont été reprises par Caterham. La Lotus Seven possède un châssis tubulaire doté de tubes de un pouce de diamètre. Le véhicule dispose d’un train avant monoplace et d’amortisseur à ressorts. La carrosserie de cette voiture de sport est en panneaux d’aluminium, de même pour son nez et ses ailes. La Lotus ne possède pas de portières. Concernant ses phares, ils ressemblent à ceux d’un 2 CV. La conception varie ensuite d’une série à une autre. La particularité de la Lotus Seven, c’est sa commercialisation en Kit. Cette option permet d’assembler sa Lotus Seven soi-même et d’éviter les taxes automobiles anglaises. Cette solution a été découverte lors de la série Le Prisonnier où Patrick McGooham montait lui-même sa Lotus.

Acheter une Lotus Seven en Kit

Comme dans la série Le Prisonnier, assembler sa Lotus Seven soi-même permet d’éviter les taxes anglaises. Pour pouvoir monter cette voiture, il faut l’acheter en kit. Contrairement à la plupart des kits pour auto qui comprennent des pièces d’occasions, ceux pour monter une Lotus sont composés de pièces neuves. Après les années 1960, Caterham a reçu l’exclusivité des Lotus Seven. Si vous souhaitez donc obtenir un kit pour monter votre voiture vous-même et éviter les taxes anglaises, passez par ce constructeur.

Comment assembler une Lotus Seven ?

Parfois, des salons proposent l’exhibition d’assemblages de Lotus Seven. En 2015 par exemple, lors d’un salon organisé par les constructeurs automobiles, quatre techniciens ont montré comment assembler sa Lotus Seven soi-même en six heures seulement. Il est donc facile de monter ce genre de voiture en kit. Il faut toutefois garder en tête que les techniciens étaient experts en assemblage de véhicule. Si vous souhaitez monter votre Lotus en kit, vous devez maîtriser la mécanique. Il faudra installer les diverses pièces du châssis comme les conduites de gaz, le moteur, la transmission, etc. Il faut aussi monter l’habitacle et le pare-brise.

La Rools-Royce Silver Ghost : le modèle le plus abouti de la marque !
Ferrari Testarossa : l’une des dernières créations d’Enzo Ferrari !

Plan du site